Des exemples d'utilisations pour le contrôle d'une télécommande de porte adaptée

Exemples à partir d’un fauteuil roulant motorisé

1- Avec un bouton adapté qui active directement une télécommande de porte préalablement adaptée. Le bouton placé pour être accessible et la télécommande au dos du fauteuil. Cliquez ici pour l'adaptation d'une télécommande de porte pour permettre le branchement d'un bouton adapté.

2- À partir d’un module (lOM) ou (ECU) d’un fauteuil motorisé, celui-ci possède un branchement du type DB9F qui donne accès à aux relais. La télécommande de porte sera reliée aux branchements avec un câble qui va convertir du format DB9M à une fiche 3,5 mm ou la télécommande de porte sera adaptée avec un câble muni d'une prise DB9M. Cliquez ici pour la fabrication d'un câble pour brancher une télécommande de porte adaptée sur sur un module IOM d'un fauteuil motorisé. 

3 - Pour une manette d'un fauteuil avec des capacités infrarouges. Il sera possible de contrôler une télécommande de porte adaptée avec l'utilisation d'un module, par exemple le IR-4 Switch, de convertir les signaux infrarouges en des contacts secs de type relais. La télécommande de porte sera branchée directement à un des relais qui agira comme un bouton.

NOTE : le 1 ou 2 permettra également d’activer la porte depuis l’extérieur, étant donné que la télécommande est installée sur le fauteuil roulant motorisé.

Exemples à partir d’un SCE dédié

1- La télécommande de porte a été adaptée pour être branchée directement sur les SCE dédiés tels que Copilote vocal, Copilote LCD, Menestrel et RT64. Cependant, les télécommandes Relax ne permettent pas cette connexion directe, seulement par des infrarouges.

2- Le Relax II avec un récepteur X10 en RF pourra contrôler un module universel X10 via le réseau électrique de la maison qui va ensuite permettre de brancher directement la télécommande de porte adaptée ou avec l'utilisation d'un relais activé par des infrarouges.

Exemples à partir d'un assistant vocal, d'une tablette ou d'un téléphone intelligent

1- Le Google Home peut commander un module smartplug WiFi ou HUE via une routine qui active ce dernier pendant quelques secondes ou minutes. Le module alimente alors un adaptateur USB / 9 volts, qui peut activer une télécommande de porte appropriée en remplaçant la pile 9 volts. Il faudra s'assurer que le bouton de la télécommande reste enfoncé en position activée.

2 - Le Google Home contrôle le Broadlink Pro+ qui produit des infrarouges (IR) et des radiofréquences (RF). Il peut apprendre à reproduire une télécommande de porte RF de 311, 315, 318 et 433 mhz. Il faudra la télécommande originale pour l'apprentissage du signal.

3 - Le Google Home contrôle directement un module relais qui fonctionne en WIFI. Plusieurs versions sont disponibles, par exemple le MHCOSY ou SONOFF avec un, deux ou 4 relais. Le module relais WIFI pourrait être utilisé pour activer une télécommande de porte adaptée, il pourrait aussi être directement connecté dans le système d'ouverture de porte ou un interphone d'appartement.

Des exemples d'adaptations d'une télécommandes de porte qui

consiste à faire l’ajout d’un branchement par un service technique.

(1) Version avec un branchement interne, la réalisation de l'adaptation nécessite l'intervention d'un service technique.

(2) Version conçue pour un module IOM, la réalisation de l'adaptation nécessite l'intervention d'un service technique.

Pour la réalisation, il faudra utiliser soit la télécommande de porte déjà présente ou, de préférence sur une seconde télécommande pour garder l’originale intacte. Elle pourra servir pour les intervenants, mais aussi en cas de dysfonctionnement.

(1 et 2) L’adaptation doit être faite par un technicien. Certaines adaptations consistent à permettre le contrôle de deux portes ou à un branchement différent pour le module l/O ou ECU d’un FMO,ce qui augmente le coût relié à l'adaptation.

La télécommande peut être différente des photos, il y a plusieurs marques et certaines sont à un, deux, et même trois boutons.

Il y a plusieurs fréquences, soit 311 Mhz, 318 et 433 Mhz qui sont les plus utilisés. La fréquence choisie doit correspondre au récepteur chez le client.

Certains fournisseurs sont peut-être disposés à faire l'adaptation de la télécommande. Il peut arriver que la télécommande ne soit pas utilisée et que le module universel soit directement relié au système d’ouverture de porte. Si tel est le cas, il faudra faire appel au fournisseur et fournir les explications nécessaires pour le branchement du module. Par contre, il ne sera pas en mesure de configurer celui-ci, car cette tâche doit être complétée par le service technique.

L'adaptation peut être réalisée en contrôlant l'alimentation de la télécommande et en faisant en sorte que le bouton reste en position enfoncée de manière permanente. Cela est réalisable avec un peu de bricolage.

Exemple qui remplace la pile 9 volts pour se brancher sur une smartplug de votre choix. Idéal pour le contrôle avec des assistants. Facile de réalisation.

Exemple pour une télécommande qui utilise une pile A23, simple à réaliser, juste un peu de bricolage. Il sera possible de contrôler avec un bouton adapté ou contact sec via des assistants.

Voici le disque avec une prise pour le branchement du bouton adapté. Cette adaptation est disponible auprès de fournisseurs spécialisés.

Exemples à partir d’une tablette ou téléphone intelligent en Bluetooth.

En Bluetooth avec l'utilisation du Microbot Push collé sur la télécommande de porte. Certains modèles de télécommandes n'auront pas suffisamment d'espace pour le coller. 

2022/2023 Le Microbot Puch a été remplacé par Fingerbot Plus au PMATCOM.

Réf : Récepteur X10 en RF, PUM01 Universal Module ou le UM506 Universal Module de X10 inc, EZUIRT Universal IR/Insteon Transceiver de Smartenit, le Harmony HUB de Logitech, Broadlink Pro+ de BroadLink Technology Co, Microbot Push de MicroBot, IR-4 Switch de Sybility.